Grandir ?…

Quand tu te reconnecte à qui tu es,
Quand tu comprends ta grandeur
Quand tout s’éclaire et redevient fluide
Alors ton cœur chante de milles façons.
Il chante le plaisir d’exister sur cette Terre.

Pourtant, de l’extérieur, tout fout le camp,
Des crampes d’estomac à n’en plus finir.
La tempête, le bruit fait rage à l’extérieur,
Mais au dedans tout est fluide, calme
Lorsque ta route s’éclaire, la où ton cœur chante
Non la raison, mais l’âme en fusion.

Prends assise la ou tu te trouves.
Tu auras un siège éjectable pour aller là, n’importe où.
Ta réelle mission, vouloir grandir.
Grandir, le maître mot du jour.
À quoi te fait-il penser ?
À quoi te ramène-t-il ?
J’ai toujours voulut rester petite, dans mon coin sans faire de bruit.
Pourquoi ?
Car être adulte voulait dire oublier son innocence, cette joie que tu ressens dans ton coeur
Avant que l’adulte te remplit de ses conditionnements et parfois des drames familiaux à n’en plus finir.
Alors, pourquoi grandir ?
Se cramponner dans un monde illusoire, où le contrôle à pris l’assise, où le mensonge règne en maître.
Ou l’adulte à perdu sa vertu et sa sagesse en oubliant réellement qui il était.
Alors, vouloir grandir était mal, cela voulait dire devenir comme eux et par-dessus tout, oublier ton innocence et tes facultés ! Qui t-on était donné des la naissance.
Ton guide intérieur, ta petite voix… Que très peu écoute à l’âge adulte.
Pourquoi ?
Parce qu’il on perdu cette Joie, ce Calme intérieure qui les amenés à s’amuser, à rire dans leurs profondeurs.
À comprendre qu’on est ici pour un temps, ensuite le corps depéri et s’envole en fumée.
Qu’est ce qu’il te reste alors ?
Toutes les actions que tu as menés, toutes les pensées, toutes les vibrations, toutes les joies que tu as ressentis…
Et parfois tout les remords que tu as gardé dans ton cœur, tout les non-dits que tu n’as jamais exprimés, tout les regrets non identifiés et les émotions restaient bloqués.


Quand choisis-tu la paix ?
Oui, la Paix avec ton vécue.
Quand vas-tu te pardonner ?

Et accueillir l’autre dans sa noirceur, qui n’est d’autre qu’une souffrance déguisée, rien de plus.

Quand vas tu arrêter de juger ?
De t’autoflageller, oui tu as bien entendu.
Quand vas-tu cesser ces coups ?
Te punir, vivre petit, ne pas grandir…


Quand vas-tu enfin prendre ta place, celle qui te revient ?
Sur cette Terre, dans cette Vie.

btf

Une réflexion sur “Grandir ?…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :